HISTORIQUE DES CIMAISES

LE PROJET

En 1984, l'espace auparavant occupé par la restauration collective est remplacé
par un lieu d'exposition : la galerie "Les Cimaises de Desforges" accueille de
nombreux artistes d'expressions variées (peinture, gravure, sculpture, photographie,
bande dessinée, installations....).

En 1998, à l'initiative de la Commission Culture de la MJC, la galerie est réaménagée :
espace modulable, surfaces d'accrochage plus fonctionnelles, éclairage plus
performant. De plus, l'accent est désormais mis davantage sur la médiation et
l'accompagnement des publics.






























 

L'engagement de la galerie,
art actuel & médiation


Une M.J.C. se doit d'avoir une approche éducative populaire. Il en est donc de même
pour le lieu d'exposition, qui s'attache à une triple exigence : artistique, démocratique,
pédagogique.


La galerie se présente comme un espace ouvert, intégré au hall, visible dès le
franchissement des portes. Ainsi s'opère une rencontre spontanée entre les oeuvres
et les visiteurs.

Considérée comme un lieu de vie, d'interrogation et d'étonnement, la galerie n'a pas
pour but d'afficher des oeuvres dans une monstration muette et figée. Au contraire,
elle se doit de faciliter le regard et l'appréhension de l'oeuvre, dans sa dimension
plastique et formelle (technique, savoir-faire) et dans sa dimension créatrice
(démarche, questionnements véhiculés). Pour cela, la galerie met l'accent
sur la médiation, en proposant des outils d'accompagnement : rencontres, visites
commentées, ateliers de pratiques artistiques… Ainsi, elle permet aux visiteurs,
si besoin, de mieux appréhender les démarches artistiques, les oeuvres, la création,
tout en les laissant se forger leur propre opinion de l'art actuel.

L'artiste engage une vision sur le monde qui l'entoure, un questionnement, une réflexion.
Se crée alors un dialogue entre l'oeuvre et le public, en provoquant chez lui des réactions.
Ainsi, la médiation n'a pas pour but de sensibiliser uniquement aux moyens mis en oeuvre
(langage plastique, savoir-faire) mais aussi d'aider à discerner, si besoin, le
questionnement posé par l'artiste dans son oeuvre. Chacun se fait alors son opinion et
se confronte à l'oeuvre avec sa sensibilité, son expérience et sa culture.

La galerie s'attache à l'art actuel. Elle s'intéresse aux plasticiens qui explorent des
champs nouveaux de la création en renouvelant les formes d'expression et de
représentation. Les artistes exposés sont choisis pour leur intérêt pour une problématique
artistique actuelle et contemporaine. La galerie est alors un lieu culturel
vivant, où l'étonnement et les questionnements se posent, où les actes de création
sont propres à notre époque et donc accessibles, dans une dimension humaine spontanée.